J’adoooore cette vidéo ! No, seriously

Si si, c’est vrai, et il n’y a aucune ironie dans ce propos. Enfin … pas tout de suite.

Je suis un vrai fan de ces vidéos. J’ai beau faire, je n’arrive pas à me passer de ce grain d’image, ces plans larges, ces travellings, ces incrustations tellement chics et harmonieuses. Bon, la musique de fond n’est pas terrible c’est vrai mais ce n’est pas grave car la voix … ah cette voix. Mais où trouvent-ils cet acteur ? Ben oui, vous n’avez pas remarqué ? C’est toujours la même voix, dans toutes les vidéos de présentation des dernières start-ups à la mode et de lancement de produits technos à la con ! Ce gars-là, je vous jure, c’est l’homme le plus riche de Californie …

Et les personnages ? Ils sont tous beaux, dans leur genre. Pas de gros, pas de vieux, pas d’acnéiques non plus. Le monde entier s’est retrouvé dans ce magasin sauf peut-être quelques femmes voilées c’est vrai, mais c’est juste que ça ne colle pas terrible avec la reconnaissance visuelle ! D’ailleurs, le magasin est fermé les jours de grands froids : impossible de faire ses courses avec une écharpe et un bonnet. Hein ? Ah. On me dit dans l’oreillette qu’Amazon s’en fout car à Palo Alto il fait rarement froid.

C’est peut-être ça qui me gratouille depuis le début … A part sur le campus de Google, je ne vois pas où ce magasin pourrait s’installer. Tout le monde y vient à pied ou à vélo donc pas besoin de caddie ! Ils y sont tous jeunes donc pas de moutard dans les pattes tenté de toucher les rayons. Pas de racaille non plus – ben non il n’y a pas de racaille à Palo Alto – et ça c’est pratique pour éviter la présence de gros malabars à l’entrée.

Le petit hic tout de même c’est qu’à Palo Alto on est très sensible aux horreurs du numérique. Ben oui, c’est « on » qui les crée ! Alors qu’ils acceptent la reconnaissance visuelle dans un magasin et l’intégration à leurs paniers Amazon, j’ai un doute … (je vous renvoie d’ailleurs sur ce sujet au formidable livre « L’homme nu » de Marc Dugain et Christophe Labbé que vous pourrez dévorer pour Noël grâce à votre don sur le site du collectif gratuitcgratuit.com).

Cela va marcher. Même si je n’imagine pas encore tout-à-fait bien comment Mme Michu, son mari et leurs 3 chiards vont se dépatouiller le samedi après-midi dans ce magasin pour payer une partie en liquide (ben oui Mr Michu gagne souvent au PMU), une partie en trois fois sans frais et la dernière sous le sweat-shirt du petit ?

Je blague.

En fait ce qui me passionne, c’est la sortie prochaine d’AmazonStop. La révolution dans le secteur de la santé !

Afin de lutter contre l’obésité (en dehors de Palo Alto où elle est interdite) AmazonStop va analyser la composition de tous les produits que vous souhaitez acheter dans le magasin avant même que vous vous approchiez du rayon. Le module PAI (predictive artificial intelligence, bande de nuls) développé par les ingénieurs de 22 ans d’Amazon est en effet très puissant ! Dès lors, une vibration de votre smartphone ou, suivant l’accord passé avec votre mutuelle, une décharge électrique dans le bracelet AmazonRing, vous incitera à ne pas acheter ce produit néfaste pour votre santé. Quelle avancée !

Mais rassurez-vous consommateurs, nous ne sommes pas dans une dictature numérique comme le prétendent certains activistes de mauvaise foi gaucho-liberto-réfractaires au progrès : vous pourrez bien-sûr librement ne pas acheter ce produit. Il se peut juste que vous ne soyez plus vraiment complètement couverts pas votre mutuelle, mais on va pas chipoter, vous serez libres…

#çavamalfinir

 

Restons connectés !

François

 

Published On: décembre 9th, 2016 / Categories: Humeurs Marketing /

Ne ratez pas le dernier égoBlog !

Promis, nous n’utiliserons pas vos données à d’autres fins.

    Add notice about your Privacy Policy here.